Pour cette charge illicite sur Gordon Strachan réalisée lors d'un match du Mundial 86, Joël Quiniou renvoie l'uruguayen au vestiaire après seulement 56 secondes de jeu. Il s'agit de l'expulsion la plus rapide des phases finales.