Une des tribunes du Camp Nou (Barcelone) devient un lieu d'expression politique à l'occasion du match opposant la Pologne à l'URSS.