qatar-2022.png

Selon L'Equipe, le Qatar qui attend que la FIFA lui transmette l'étude de faisabilité d'un passage à un Mondial à 48 équipes regrette vivement de n'être pas informer et concerter sur ce dossier. En tant que principal intéressé, cela est à peine croyable (mais vrai) !

Gianni Infantino, par ses récentes déclarations, semble vouloir forcer la main aux qataris. Il souhaiterait un tournoi élargi avec plusieurs pays hôtes (le Qatar conserverait la majorité des matchs).

Si tout lui a globalement réussi depuis son élection, il se pourrait que le Président de l'instance internationale enregistre sa première "défaite" car les qataris semblent déterminer à ne pas partager leur Coupe du Monde.