De face, O Rei, triple champion du Monde en 1958, 1962 puis 1970, et de dos, O Fenômeno, double vainqueur du Mondial en 1994 puis 2002.