Dans le temps additionnel de la seconde période, l'italien ajuste une frappe qui termine dans la lucarne des slovaques.