Premier cas officiel de dopage en World Cup, l'haïtien fut contrôlé positif à l'éphédrine. Pour sa défense, le joueur affirma n'avoir pris qu'un médicament prescrit pour lutter contre la grippe